12 avril 2018 In Coalition News

(12 avr) : Salwa Aksoi, Vice-présidente de la Coalition Nationale Syrienne, a déclaré que toute éventuelle action militaire contre le régime d'Assad doit viser Assad et tous les criminels de guerre associés ainsi que les milices terroristes iraniennes.
Toute solution doit commencer avec le départ d'Assad pour ouvrir la voie au début du processus de transition politique conformément au Communiqué de Genève de 2012 et à la Résolution 2254 du Conseil de sécurité des Nations Unies. Cette action ne doit pas affecter les civils; les frappes aériennes prévues ne doivent pas permettre une autre occupation de la Syrie.
Mme Aksoi a également souligné la nécessité de commencer la formation d'un Organe de transition doté des pleins pouvoirs exécutifs et dirigeant le pays pendant la période de transition. Bachar Al Assad bloque toute solution en Syrie, ce qui risque de diviser le pays et d'intensifier la souffrance des civils.
Il est nécessaire de juger tous les criminels de guerre en Syrie, en particulier ceux qui sont responsables de l'utilisation d'armes chimiques tuant des milliers de civils.
Mme Aksoi a appelé tous les alliés et amis à épargner au peuple syrien un plus grand bain de sang et de violence, soulignant que cela ne peut être possible qu'en ciblant directement Assad et en l'excluant de la scène politique.

12 avril 2018 In Coalition News

(12 avr) : Les membres du Conseil local de la ville d'Afrin (campagne d'Alep) ont élu jeudi Zuhair Haidar à la tête du Conseil et Abdo Nabhan député, en plus d'un conseil exécutif composé de six membres.
L'élection du Conseil local à Afrin est un premier pas vers l'élection de conseils locaux dans tous les sous-districts de la région d'Afrin. Ces conseils feront partie du Conseil provincial d'Alep libre. Ce mouvement vise à rétablir la stabilité et à assurer le retour des personnes déplacées dans leurs foyers et leurs terres.
Le Président de la Coalition Nationale Syrienne, Abdulrahman Moustafa, a déclaré que tous les conseils locaux de la région seront formés par des élections locales inclusives, soulignant la nécessité de réparer les infrastructures et de fournir des services aux populations civiles avec la participation de toutes les directions du Gouvernement intérimaire syrien (GIS).
Les gens d'Afrin sont ceux qui administrent leur région pour assurer le retour de toutes les personnes déplacées dans leurs foyers et leur participation aux prochaines élections locales.
Pour sa part, le Chef du GIS Jawad Abu Hatab a déclaré que le conseil actuel administrera la région pour une période intérimaire de six mois, notant qu'un nouveau conseil sera élu par la suite avec la participation de tous les habitants de la région.
M. Abu Hatab a souligné que le Conseil local d'Afrin, composé de 20 membres, représente tous les habitants de la région, exprimant l'espoir que le Conseil atteigne ses objectifs pour la prochaine étape; à savoir le rétablissement de l'espoir d'un avenir meilleur maintenant que les milices du PYD ont été chassées de la région.

Home PRESSE Les nouvelles de la Coalition Filtrer les éléments par date : jeudi, 12 avril 2018