14 avril 2018 In Coalition News

(14 avr) : Abdul Rahman Moustafa, Président de la Coalition Nationale Syrienne, a appelé samedi la Russie à faire démissionner Bachar Al Assad pour permettre l'instauration d'un véritable processus politique conduisant à une transition politique totale conformément au Communiqué de Genève de 2012 et à la Résolution 2254 du Conseil de sécurité.
Nous avons toujours appelé Moscou à être un parti neutre, à aider à atténuer la violence et à assurer la sécurité du pays en s'engageant sérieusement dans le processus politique visant à former un Organe de transition doté des pleins pouvoirs exécutifs comme stipulé dans les résolutions internationales.
La Russie a choisi de se ranger du côté du régime d'Assad et l'a encouragé à tuer davantage de Syriens et à commettre divers crimes de guerre, tout en le protégeant contre les conséquences de l'utilisation répétée d'armes chimiques, a dénoncé M. Mustafa. Moscou doit changer de cap et coopérer avec les membres du Conseil de sécurité de l'ONU pour mettre fin à la tragédie qui se déroule en Syrie en forçant Assad à démissionner et à s'engager dans le processus politique.
Commentant les frappes de missiles qui ont visé les positions militaires du régime d'Assad à l'aube samedi, M. Moustafa a rappelé que le régime d'Assad ne tue pas les civils syriens uniquement avec des armes chimiques, mais aussi avec des armes conventionnelles. Les attaques aux armes conventionnelles ont tué des centaines de milliers de civils.
M. Moustafa a appelé les États-Unis, la Grande-Bretagne et la France à étendre l'opération militaire à toutes les positions militaires du régime d'Assad utilisées pour bombarder les civils syriens et tuer enfants et femmes ces sept dernières années.
Étendre les frappes de missiles va forcer le régime d'Assad à s'engager sérieusement dans le processus politique et à se conformer aux résolutions internationales formant la base de la solution politique, a souligné M. Moustafa. Il est également important de juger Assad pour les crimes de guerre contre les civils, surtout après que son implication dans l'utilisation des armes chimiques a été confirmée.

14 avril 2018 In Coalition News

(14 avr) : Nasr Hariri, Chef de la Commission syrienne des négociations, a appelé à mettre un terme à toutes les attaques du régime d'Assad et de ses alliés contre les civils syriens, qu'elles soient des attaques aux armes chimiques ou conventionnelles.
Toutes les attaques du régime d'Assad et ses alliés contre les civils syriens doivent être stoppées, qu'il s'agisse d'attaques aux armes chimiques ou conventionnelles, a déclaré M. Hariri dans un tweet samedi. Le nombre de civils syriens tués par des barils, des armes à sous-munitions, des roquettes et d'autres armes est plusieurs fois supérieur au nombre de civils tués dans des attaques aux armes chimiques.
Le régime d'Assad ne pourra plus utiliser le sarin, mais il continuera à utiliser les armes que la Communauté Internationale lui a permis d'utiliser; comme les barils, les armes à sous-munitions, les roquettes et le chlore toxique en petites quantités.
Le Réseau syrien pour les droits de l'Homme (SNHR) a déclaré que le régime d'Assad a utilisé des armes chimiques 189 fois après l'adoption de la Résolution 2118 de l'ONU suite à l'attaque au gaz sarin sur la Ghouta orientale en 2013.
Le Réseau a souligné que le régime d'Assad ne respecte toujours pas les résolutions internationales. Il continue de cibler les installations médicales, les marchés publics, les zones résidentielles et les centres de la Défense civile, tuant des dizaines de milliers de civils.
Le Président américain Donald Trump a déclaré samedi que la Russie doit décider si elle continue dans cette voie sombre ou si elle se joint aux nations civilisées en tant que force de stabilité et de paix, déplorant le soutien continu de la Russie au régime d'Assad.

14 avril 2018 In Coalition News

(13 avr) : La Coalition Nationale Syrienne a rendu hommage aux femmes syriennes pour leur rôle important et leurs énormes sacrifices depuis le début de la Révolution syrienne.
Lors d'une cérémonie d'hommage, inaugurée vendredi par la Coalition dans la ville turque d'Istanbul, 12 femmes syriennes ont été honorées pour leurs remarquables contributions à la Révolution ces sept dernières années.
Salwa Aksoy, Vice-présidente de la Coalition, a déclaré que les femmes syriennes sont le meilleur exemple de résilience contre le régime autocratique et ont montré une détermination inébranlable à revendiquer leurs droits humains fondamentaux.
Les immenses sacrifices que font les femmes syriennes et leur courage extraordinaire méritent de figurer dans l'Histoire comme un exemple de don et de sacrifice de soi, a souligné Mme Aksoy. Les femmes syriennes méritent d'avoir une journée spéciale, dans laquelle elles se rappellent, à leurs familles, à la société et au monde, les raisons de leur participation aux manifestations pacifiques et aux épreuves qu'elles ont traversées.
La Révolution syrienne se poursuivra jusqu'à ce que le peuple syrien atteigne ses revendications pour la liberté, la dignité et la chute du régime d'Assad. Les femmes syriennes sont présentes aux côtés des hommes syriens dans les revendications pour leurs droits fondamentaux et leur dignité ainsi que pour la libération de la Syrie du régime terroriste tyrannique.

Home PRESSE Les nouvelles de la Coalition Filtrer les éléments par date : samedi, 14 avril 2018