1 mai 2018 In Coalition News

(30 avr) : Abdul Rahman Moustafa, Président de la Coalition Nationale Syrienne, a déclaré que le moment est venu d'affronter l'invasion de l'Iran dans la région et de forcer ses milices à quitter la Syrie, l'Irak, le Liban et le Yémen. Il a souligné qu'une paix durable commence par la fin des activités terroristes sectaires de Téhéran contre les peuples de la région.
Les habitants de la région ont beaucoup souffert des activités terroristes orchestrées par l'Iran dans la région, directement ou indirectement. Ces activités visent clairement à déstabiliser les pays de la région, à semer le chaos et à exporter la «révolution de Khomeiny», a-t-il ajouté.
Les milices terroristes iraniennes sont responsables de l'échec de toutes les négociations visant à trouver une solution politique en Syrie. L'Iran ne veut pas de solution; son but est de déstabiliser davantage la région en utilisant ses milices pour détourner l'attention du monde de son projet nucléaire.
L'Iran continue de défier la Communauté Internationale en envoyant davantage de milices et en essayant d'empiéter sur de nouvelles zones. La façon dont ces milices terroristes sont déployées en Syrie montre qu'elles occupent entièrement le pays tout en utilisant le régime d'Assad et ses forces comme milices de soutien.
Le dialogue ne fonctionnera pas avec le régime iranien, a déclaré M. Moustafa, appelant la Communauté Internationale à mettre un terme à ce cauchemar au Moyen-Orient. Des mesures doivent être prises pour commencer à construire une paix durable dans la région, loin des luttes sectaires nourries par Téhéran et utilisées comme arme pour propager la haine dans la région.

Home PRESSE Les nouvelles de la Coalition Filtrer les éléments par date : mardi, 01 mai 2018