10 mai 2018 In Coalition News

(10 mai) : Abdul Rahman Moustafa, Président de la Coalition Nationale Syrienne, a accusé le régime Assad d'avoir transformé la Syrie en arène de règlement de comptes entre les puissances régionales et en épicentre du terrorisme transfrontalier dirigé par l'Iran. Il a souligné que le régime d'Assad ouvre depuis longtemps les portes de la Syrie aux milices terroristes iraniennes pour entrer dans le territoire syrien et permet à Téhéran d'utiliser la Syrie comme tremplin pour ses activités terroristes, pour servir ses ambitions expansionnistes et poursuivre son projet nucléaire.
Les politiques du régime d'Assad ont détruit la Syrie et fait de son territoire un champ de bataille ouvert aux puissances régionales et internationales dans le seul but de s'accrocher au pouvoir, a ajouté M. Moustafa.
Le régime d'Assad a amené des milices iraniennes et du Hezbollah, a permis à l'Etat Islamique (EI) et à Al Qaïda de se développer et a soutenu des groupes séparatistes.
Depuis le début de la Révolution populaire contre son régime, Assad a systématiquement déstabilisé la région à travers ces outils terroristes dans le but de convaincre la Communauté Internationale qu'il est la seule partie capable de restaurer le statu quo ante.
M. Moustafa a noté que l'Iran profite du besoin d'aide du régime d'Assad, surtout après avoir été au bord de l'effondrement en 2013. L'Iran utilise la Syrie comme monnaie d'échange pour son projet nucléaire.
Le régime Assad doit être traité de la même manière que l'Iran, car tous deux menacent la paix et la sécurité internationales, soulignant la nécessité de faire face à leurs activités terroristes dans la région.

10 mai 2018 In Coalition News

(10 mai) : Nasr Hariri, Chef de la Commission syrienne des négociations, a appelé le Royaume-Uni à imposer de nouvelles sanctions contre la Russie et l'Iran en raison de leur rôle préjudiciable en Syrie. La Coalition a également appelé le Royaume-Uni à soutenir les efforts visant à juger les criminels de guerre en Syrie et à les tenir responsables au lieu d'enquêter sur les crimes de guerre.
M. Hariri et la délégation qui l'accompagne se sont entretenus mercredi à Londres avec le Ministre britannique des Affaires étrangères, Boris Johnson, pour discuter de l'avenir de la Syrie et du rôle du Royaume-Uni dans l'avenir stable et pacifique du peuple syrien.
La délégation de la Commission s'est également entretenue avec Christian Turner, Conseiller à la Sécurité nationale auprès du Vice-Premier ministre, et Bertie Patel, Présidente du Comité des affaires étrangères du Parlement britannique.
M. Hariri a briefé les membres du Parlement britannique, les médias et les organisations non gouvernementales, soulignant la nécessité d'entreprendre des actions pouvant avoir un impact stratégique.
M. Hariri a appelé le Royaume-Uni à prendre l'initiative d'accroître le soutien aux voix modérées sur le terrain; telles que les organisations de la société civile, les conseils locaux et le Gouvernement intérimaire syrien. Il a également appelé à passer de l'étape de l'enquête sur les violations du régime d'Assad à l'étape des poursuites et de la responsabilité légale.
De plus, M. Hariri a appelé Londres à renforcer son aide humanitaire au peuple syrien et à soutenir les Etats-Unis dans l'imposition de sanctions plus sévères contre la Russie et l'Iran pour leur rôle préjudiciable en Syrie.
Pour sa part, M. Johnson a salué cette visite, une occasion importante pour le Royaume-Uni de discuter avec l'Opposition syrienne des efforts communs pour mettre fin à cette catastrophe humaine épouvantable et aux souffrances endurées par le peuple syrien depuis plus de sept ans.
La poursuite des offensives brutales du régime de Bachar Al Assad, dont son utilisation d'armes chimiques, et son refus d'engager des négociations montrent le défi de parvenir à un règlement politique.
Mais nous restons convaincus que seule une solution politique permettra de créer un avenir stable et meilleur pour le peuple syrien, a-t-il déclaré.

Home PRESSE Les nouvelles de la Coalition Filtrer les éléments par date : jeudi, 10 mai 2018