10 juillet 2018 In Coalition News

(10 juil) : Le Département des Affaires étrangères de la Coalition Nationale Syrienne a tenu deux réunions distinctes dans la capitale turque, Ankara, avec l'Ambassadeur de Suède Lars Wahlund et l'Ambassadeur de la Côte d'Ivoire Yacouba Atta. Les réunions ont discuté des derniers développements sur le terrain dans la province de Deraa et des derniers développements politiques concernant la question de la rédaction d'une nouvelle constitution syrienne.
Abdul Ahad Steifo, Chef du Département des Affaires étrangères, a dénoncé la série de déplacements forcés de masse menés par le régime d'Assad contre des civils dans différentes parties de la Syrie. Il a appelé la Suède et la Côte d'Ivoire, tous deux membres non permanents du Conseil de sécurité de l'ONU, à soutenir les revendications du peuple syrien en faveur de la liberté et de la dignité.
M. Steifo a appelé la Suède, qui présidera le Conseil de sécurité des Nations Unies le mois prochain, à soutenir une prise de position ferme vis-à-vis des crimes de guerre commis par le régime d'Assad contre les civils et à mettre un terme à l'incapacité de la Communauté Internationale à assumer sa responsabilité légale de protection des civils.
M. Steifo a souligné la nécessité de fournir une assistance et une aide humanitaire aux personnes déplacées, en particulier dans le Sud de la Syrie où plus de 300 000 personnes ont été déplacées ces dernières semaines, selon les Nations Unies.
L'engagement sérieux de la Coalition dans les négociations pour parvenir à une solution politique a vu l'insistance du régime d'Assad à poursuivre une solution sanglante de sécurité et militaire. La formation d'un comité constitutionnel chargé de rédiger une nouvelle constitution est la clé d'une véritable transition politique et de la création d'un État fondé sur la primauté du droit.

10 juillet 2018 In Coalition News

(10 juil) : Une délégation du Gouvernement intérimaire syrien (GIS) s'est entretenue avec des représentants du Ministère allemand des Affaires étrangères à Berlin. Les participants ont discuté de la situation sur le terrain en Syrie, en particulier dans les zones libérées, ainsi que de la situation des services et du travail institutionnel.
La délégation s'est entretenue avec l'Ambassadeur allemand Eckhard Proze, le Coordinateur de l'aide allemande au Moyen-Orient Patrick Wagner, et la Coordinatrice du dossier syrien au Ministère allemand des Affaires étrangères Isabella Mancuso.
La réunion a discuté des défis majeurs et des difficultés rencontrés par l'activation du travail des institutions et des projets de services dans les zones libérées, et des moyens de répondre aux besoins urgents du grand nombre de personnes déplacées de force dans le Nord de la Syrie.
Les deux parties ont également discuté des moyens de renforcer la coopération pour garantir le financement des projets de services mis en œuvre par le GIS dans les zones libérées. Les discussions ont également porté sur le Fonds fiduciaire du GIS et ses futurs projets dans ces domaines.
Les participants à la réunion ont souligné l'importance de soutenir le travail du GIS dans les zones libérées après la destruction commise par le régime d'Assad et ses alliés de la plupart des institutions sanitaires, éducatives, judiciaires et de services. Le GIS a souligné que ce soutien est essentiel pour alléger les souffrances des civils syriens et consolider le travail démocratique civil.

Home PRESSE Les nouvelles de la Coalition Filtrer les éléments par date : mardi, 10 juillet 2018