mardi, 19 avril 2016 21:38

Assad utilise les massacres de civils comme moyen de pression dans le processus politique

Communiqué de presse
Bureau médiatique
Coalition Nationale Syrienne
Le 19 avril 2016

Les forces du régime ont commis aujourd'hui de nouveaux massacres à Maaret Al Nouman et Kafranbel (campagne d'Idleb), tuant plus de 50 civils et en blessant 100 autres. La Coalition Nationale Syrienne condamne fermement les attaques barbares menées par les forces du régime d'Assad.
Ces deux odieux massacres s'ajoutent à la très longue liste de crimes de guerre et violations de la trêve commises par les forces d'Assad et représentent une grave escalade ; le régime revient à sa politique de ciblage des marchés populaires bondés. De plus, ces attaques criminelles sont une réponse à l'engagement indéfectible du Haut comité de négociations de l'Opposition (HCN) aux droits du peuple syrien et aux objectifs de la Révolution.

La Coalition présente ses sincères condoléances aux familles des victimes et souhaite un prompt rétablissement aux blessés. La Coalition appelle la Communauté Internationale à rompre son silence et à prendre des mesures concrètes et urgentes en réponse à ces attaques brutales.
La Coalition met en garde contre les conséquences désastreuses de ces attaques qui sont non seulement des violations de la trêve, mais aussi une poursuite de la stratégie criminelle d'Assad. Le régime d'Assad continue de cibler les civils et de les utiliser comme otages et comme moyen de pression dans les négociations

La Coalition rappelle rejeter toute tentative d'utiliser les questions humanitaires comme une carte au cours des négociations. Les massacres commis par le régime d'Assad ces deux derniers jours montrent que le HCN a eu raison de suspendre sa participation aux négociations de Genève et de reporter les consultations.
Les conditions favorables pour le processus politique ne peuvent être instaurées tant que la machine à tuer du régime d'Assad continue de répandre la mort en Syrie. La Communauté Internationale doit se rendre compte que ceux qui tuent des civils ne peuvent pas participer dans un processus de transition.

Vive la Syrie démocratique, et que vive son peuple libre et digne.

Home PRESSE Communiqués de presse Assad utilise les massacres de civils comme moyen de pression dans le processus politique