mardi, 20 février 2018 12:57

La Russie assène un coup mortel au processus politique, aidé d’un silence international total

Communiqué de presse
Coalition Nationale Syrienne
Bureau médiatique
Le 19 février 2018

Le régime d'Assad, soutenu par les forces russes et les milices iraniennes, a déclenché une attaque terrestre de grande ampleur contre la Ghouta Est (banlieue de Damas). Les frappes aériennes ont tué au moins 58 personnes en 24 heures, des dizaines d'autres sont portées disparues.

L'assaut brutal contre la Ghouta orientale vise clairement à saper la solution politique. La Russie veut enterrer complètement le processus politique mené par l'ONU, notamment après avoir annoncé fournir aux forces du régime de nouvelles armes sophistiquées pour les utiliser dans l'assaut de la Ghouta orientale.

L'assaut sur la Ghouta orientale représente une escalade dangereuse. Le régime d'Assad et l'aviation russe ont lancé plus de 70 frappes aériennes, largué 25 barils et ciblé les quartiers résidentiels avec plus de 150 roquettes Grad, six missiles sol-sol et des tirs d'artillerie.

Les équipes de la Défense civile luttent toujours dans des conditions extrêmement dangereuses pour sauver les personnes prises au piège dans les décombres des bâtiments bombardés. En plus des bombardements, la région souffre de conditions humanitaires catastrophiques résultant du siège de plusieurs années.

Les derniers développements doivent alarmer les sponsors de la solution politique qui regardent sans rien faire. Ces développements doivent également attirer l'attention des pays qui prétendent se tenir aux côtés du peuple syrien et exigent des positions fermes et immédiates de la part de ces pays.

La guerre génocidaire et l'agression barbare n'auraient pas eu lieu contre les habitants de la Ghouta orientale sans le silence de la Communauté Internationale et des parrains de la solution politique. Ce silence représente un feu vert incitant le régime d'Assad et ses alliés à poursuivre ces crimes atroces. La Communauté Internationale a choisi de regarder sans rien faire, se rendant ainsi partenaire dans l'agression contre le peuple syrien.

Tous les membres de la Communauté Internationale subissent les conséquences directes de leur silence et de leur inaction continus ; notamment et principalement la mise en péril de toutes les chances d'aboutir à une solution politique en Syrie.

La Coalition Nationale Syrienne appelle le Conseil de sécurité de l'ONU à prendre des mesures urgentes et sérieuses pour protéger les 400 000 civils pris au piège depuis cinq ans dans la Ghouta orientale et à agir conformément à ses responsabilités juridiques, politiques et morales.

Vive la Syrie démocratique, et que vive son peuple libre et digne

Home PRESSE Communiqués de presse La Russie assène un coup mortel au processus politique, aidé d’un silence international total