jeudi, 26 juillet 2018 02:06

Les Casques blancs sauvent des vies civiles; leur témoignage incriminera les criminels

Communiqué de presse
Coalition Nationale Syrienne
Bureau médiatique
Le 25 juillet 2018

Au nom du peuple syrien, la Coalition Nationale Syrienne rend hommage aux volontaires du Corps de la Défense civile syrienne, également connu sous le nom de Casques blancs, saluant leurs efforts et leur travail et les remerciant.

Dans ces circonstances extrêmement difficiles et au milieu des bains de sang et de destruction, les Casques blancs ont été un excellent modèle pour les vrais Syriens qui ont consacré leur vie à sauver les victimes des bombardements, des destructions et des déplacements. Ils ont fait preuve d'une détermination absolue et d'un dévouement indéfectible à leur devoir.

Sous les bombes, les missiles et les barils, et parmi les décombres et les destructions provoquées par les avions russes et du régime d'Assad, la coopération et la patience des Casques blancs ont sauvé la vie de dizaines de milliers de civils. Ils aident également à fournir des services de base à des centaines de milliers de personnes déplacées et de ménages nécessiteux qui fuient les bombardements du régime d'Assad et de ses milices terroristes alliées.

Les campagnes de diffamation vicieuses contre les Casques blancs n'apporteront que honte à ceux qui cherchent à discréditer ces héros. Elles ne sont que le prolongement du ciblage répété des volontaires des Casques blancs aux roquettes et aux barils. La Défense civile syrienne a perdu 251 volontaires depuis sa création, la plupart d'entre eux ayant été tués dans des doubles frappes aériennes menées par le régime d'Assad et l'aviation russe qui visaient deux fois la même zone pour tuer les premiers intervenants.

La récente calomnie du Ministère russe des Affaires étrangères sur les Casques blancs a révélé un profond désir de se venger du Groupe de secours. La Russie considère cette Organisation comme une véritable menace pour les criminels et leurs partisans, notamment en ce qui concerne l'aspect juridique. Depuis sa création, les Casques blancs ont documenté une longue série de crimes contre le peuple syrien; en prenant des photographies, en préparant des rapports, en conservant des enregistrements audio et vidéos, et en recueillant des témoignages de survivants et de civils dans les zones ciblées. Ce matériel constitue une preuve de la responsabilité du régime d'Assad et de la Russie dans les crimes de guerre, les crimes contre l'humanité et les violations du droit international.

Des centaines de volontaires de la Défense civile ont continué à s'acquitter de leurs fonctions lors de l'attaque féroce du régime d'Assad et de la Russie dans les provinces de Deraa et de Quneitra. Ils ont travaillé pour aider les personnes déplacées et leur ont fourni de l'aide et des soins de santé sans penser au sort épouvantable auquel ils pourraient être confrontés si le régime d'Assad reprenait ces zones dans leur intégralité.

Environ 3750 volontaires travaillent toujours avec la Défense civile syrienne. Des centaines d'entre eux sont confrontés à un destin sinistre car ils se voient toujours refuser une sortie sûre du Sud de la Syrie, ce qui nécessite une intervention des Nations Unies.

Au cours des négociations dans le Sud, la Russie et le régime d'Assad ont refusé que les volontaires de la Défense civile soient transférés vers la province d'Idleb et ont continué à empêcher ceux qui restaient de partir en toute sécurité.

Les Casques blancs resteront un symbole de dévouement désintéressé et d'humanité. Leurs efforts et leur héroïsme continueront d'être une source de fierté. Jouant un grand rôle dans l'économie et la prise en charge des civils, leur témoignage servira de preuve irréfutable contre les criminels et leurs commanditaires.

Home PRESSE Communiqués de presse Les Casques blancs sauvent des vies civiles; leur témoignage incriminera les criminels