vendredi, 21 novembre 2014 14:46

A ciel ouvert : le camp de Bab Al Salamah et la tragédie oubliée des enfants déplacés

Les conditions humanitaires que subissent actuellement les enfants syriens dans les camps de déplacés sont parmi les plus difficiles de l’Histoire. Les misérables tentes qui leur servent  d’abri ne protègent ni de la chaleur d'été, ni de la pluie et du froid de l'hiver. L’absence de moyen de chauffage et de couvertures suffisantes est un cas aggravant de propagation de maladies. La nourriture distribuée ne suffit pas à leur croissance. Cette tragédie de grande envergure est journalière et la souffrance va en augmentant avec l’arrivée constante de nouveaux déplacés. Cette tragédie est négligée par la Communauté Internationale qui ne se soucie pas de l'avenir de générations entières. Ce rapport, intitulé « En plein air : le camp de Bab Al Salamah et la tragédie oubliée des enfants déplacés », tente de montrer les souffrances des enfants dans les camps, les conditions de vie difficiles, le manque de moyens de subsistance et l’absence d’éducation pour les enfants déplacés.

Pour télécharger: Cliquez ici

Le rapport

Home PRESSE Rapports A ciel ouvert : le camp de Bab Al Salamah et la tragédie oubliée des enfants déplacés