samedi, 29 novembre 2014 17:16

La violence contre les femmes syriennes : entre la répression du régime et le terrorisme de l’Etat Islamique

 

Le régime d'Assad continue de diriger ses armes de guerre contre les femmes syriennes, ignorant les campagnes et appels internationaux. Les détenues subissent toutes sortes de torture physique et violences sexuelles. La Communauté Internationale continue d’ignorer les nombreux appels de ces femmes ainsi que la tragédie syrienne en elle-même. A l’occasion de la Journée internationale pour l’élimination de la violence à l’égard des femmes, le Bureau médiatique de la Coalition Nationale Syrienne présente ce rapport intitulé « La violence contre les femmes syriennes : entre la répression du régime et le terrorisme de l’Etat Islamique ». Le rapport a pour but de donner un aperçu des violences subies par les femmes syriennes sorties manifester contre le régime d’Assad, des violences infligées dans les prisons par les forces de l'ordre et de la violence subie lors des prises de villes et villages et dans les zones visées par les bombardements. Le rapport fait ressortir la souffrance des Syriennes, souffrance qui a augmenté avec la présence de l’EI dans certaines régions en Syrie. Les forces du régime d’Assad continuent leur politique meurtrière, leur campagne militaire et les violences sexuelles dans plusieurs régions en Syrie dans le but de semer la terreur et d’éradiquer les voix adversaires. De plus, le régime poursuit ses meurtres systématiques contre les femmes syriennes. La faute des femmes syriennes est d’avoir osé demander la liberté et de s’être levées contre ce régime dictatorial.

Home PRESSE Rapports La violence contre les femmes syriennes : entre la répression du régime et le terrorisme de l’Etat Islamique